Introduction

Du 12 au 19 février 2017, la Mairie de Montreuil, en partenariat avec l’Ecole d’Architecture de Marne-La-Vallée et la faculté d’urbanisme de la Brandenburg University of Technology Cottbus-Senftenberg, organisera un atelier d’urbanisme afin de réfléchir et d’imaginer des stratégies pour le processus de mutation du haut-Montreuil.

L’atelier fera partie de l’offre des ateliers inter-semestre de l’Ecole d’Architecture de Marne-La-Vallée. 

La journée d’inauguration aura lieu le dimanche 12 février à la salle de fêtes de l’Hôtel de Ville de Montreuil, à partir de 9h30, et sera consacrée à la présentation des principaux enjeux urbains de Montreuil ainsi que de différentes opérations immobilières. Vous trouverez la liste des intervenants ci-jointe.

Un petit déjeuner vous sera offert pour commencer la journée.

Le dimanche 19 février, aura lieu la présentation du travail des étudiants  au local 38H de MOZINOR : 2 rue Salvador Allende, 93100 Montreuil) à partir de 13h00.

PUNCH LINES

  • un camp de base : MOZINOR 24/24
  • une condition urbaine : l’îlot pavillonaire
  • trois terrains d’expérimentations en huis clos : la Boissière, les Ruffins et Bel Air
  • six modes de vie  : les mécanos, geeks, écolos, religieux, squatters, migrants…
  • deux outils de représentations exclusifs  : maquette spatiale et maquette sonore
  • une exposition de clôture  

EQUIPE

  • quarante cinq étudiants : 38 EAVT et 7 Cottbus
  • quatre enseignants EAVT : Cyril Pressacco, Mathieu Delorme, David Peleman, Eric Alonzo et jorge Lopez
  • deux enseignants Cottbus : Agnès et Stephan

HYPOTHÈSES

Habitants = Propriétaires = Opérateurs = Futurs Habitants

L’actuelle situation de Montreuil présente une particularité intéressante : une grande partie de ses habitants ou entreprises installées sont propriétaires des logements et des lieux qu’ils occupent. Cette condition leur offre une opportunité unique, celle de participer du développement urbain de la ville non seulement comme habitants mais comme opérateurs investis dans la conception et construction de leur propre cadre de vie.

Dans le cadre de notre atelier, nous travaillerons donc sur la conception des opérations de mutations urbaines inclusives engageant les aspirations de tous. Conflits, controverses seront les moteurs de la fabrication des formes urbaines.

Bien que les objectifs économiques de ces opérations ne devraient pas être très différents des montages classiques, il semble plausible d’imaginer que des opérations immobilières menés par les propres habitants devraient :

  • développer des opérations de taille plus réduite, dans des temps plus courts et avec des possibilités d’évolution futures,
  • mieux considérer la possibilité de conservation des bâtiment existants pour s’orienter vers des extensions, des surélévations ou constructions neuves en fond de parcelle (avec des démolitions partielles),
  • faire d’avantage attention au contexte urbain et sa recomposition par le projet,
  • prendre plus de soin de la qualité des espaces (dimensions, orientations, séquences, etc.),
  • développer des usages et activités plus complexes (la mixité d’activités est d’ailleurs une des caractéristiques de Montreuil),
  • concevoir des typologies architecturales et urbaines plus riches (nouvelles formes : d’immeubles, de copropriétés, de rues…).

Dans le cadre de notre atelier, nous travaillerons donc sur la conception des opérations immobilières dans différents quartiers de la ville sur la base de ces hypothèses.

 

 

NOS PARTENAIRES

partners_logos-copie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s